Critiques

Premier jour de paix (Le)

La Terre va mal et ses habitants survivent comme ils le peuvent. Dans cet enfer, certains luttent encore pour ramener la paix, seul moyen de sauver le monde.

Type: 

Rêves qui nous restent (Les)

Dans cette mégapole tentaculaire qu'est la City, Natalio, flic de classe 5, doit assurer des missions plus ou moins illégales, survit tant bien que mal avec son électroquant, un androïde qui le suit comme son ombre. Il vient de devoir remplacer celui qu'il avait par un modèle ancien, d'occasion, peut-être défectueux, alors même qu'il doit, pour l'entreprise privée qui vend aux riches l'ADN des « rêveurs », ceux qui se sont réfugiés dans un monde imaginaire sous l'effet de drogues, faire disparaître une syndicaliste qui les dérange.

Type: 

Vatican, Second Oekumène T4

Que dire de ce tome 4 qui, bien entendu, ne se limite pas à la planète Vatican, sur laquelle Douglas O'Connor fait face au retour de l'anti-pape appuyé par les troupes de Strasser ? Que les héros, toujours plus malins que les villains de bande dessinée, préparent leur victoire dans le tome 5...   Vatican, Second Oekumène T4 par John Crossford, Critic, 2023, 531 p., couverture de Djibril Morissette-Phan, 23,5€, ISBN 978-2-37579-271-1

Type: 

Ubik

Est-il besoin de présenter ce roman qui se passe, peut-être, dans un au-delà étrange ? Au début nous est présenté un monde futur dans lequel les morts sont conservés un certain temps en semi-vie et peuvent communiquer avec les survivants qui payent le Moratorium. Et où des mutants psy et des mutants anti-psy s'affrontent. Joe Chip appartient à l'agence d'anti-psy Runciter & Associés. Mais un piège monté par l'agence de psy Hollis entraîne la mort de Runciter. À moins que ce ne soit celle de Joe Chip et des anti-psy de l'équipe ?

Type: 

Homme qui voulait vivre sa vie (L')

Ben est le parfait représentant de l'homme idéal, version US. Avocat aisé, avec deux enfants, une femme qu'il aime et une grande maison dans une banlieue calme du Connecticut. Sa passion : la photographie, mais il ne peut l'assouvir par manque de temps. Sa vie va devenir une véritable capilotade, quand il découvre que sa femme le trompe. Il décide alors de prendre sa vie en main, de partir loin et de s'offrir enfin la vie qu'il aurait aimé avoir.L'auteur nous entraîne dans un voyage émotionnel intense et inoubliable. Dès les premiers instants, on est pris dans un tourbillon d'émotions.

Type: 

Travailler encore ?

Les thèmes conjugués du travail et de l'emploi ont déjà été évoqués dans différentes anthologies, mais demeurent toujours prégnants et urgents. Dans ce volume, un certain nombre d'auteurs de SF et un certain nombre de chercheurs universitaires confrontent leurs idées, leurs espoirs, leurs craintes, leurs convictions.  

Type: 

Héctor

Il s'agit d'une évocation d'Héctor German Oesterheld, scénariste culte de la bande dessinée argentine, en particulier avec sa bande dessinée El Eternauta, publiée en 1956 avec le dessinateur Francisco Solano López, et republiée en 1969 avec Alberto Breccia. Mais aussi un certain nombre d'autres œuvres dessinées par Hugo Pratt avant son départ pour l'Italie, avec Alberto Breccia, avec d'autres dessinateurs encore.  

Type: 

Un long voyage

Ce roman nous présente un autre monde, dont nous découvrons l'histoire au fur et à mesure des pérégrinations du narrateur Liesse et de celles, qu'il nous rapporte, de l'héroïne. Né dans l'Archipel, duquel il a été banni quand sa mère l'a vendu à des représentants de l'Empire, il va devenir l'apprenti de ces représentants, puis le secrétaire de la gouverneure Malvine Zelina de Félarasie, Ambassadrice Impériale dans l'Archipel, qu'il va ensuite suivre à son poste suivant à Solmeri.

Type: 

Symphonie atomique

En l'an 54 de la nouvelle ère, après une redistribution des pouvoirs qui sont aujourd'hui partagés essentiellement entre les quatre puissances (USA, Russie, Union Européenne, Chine) qui disposent de stations orbitales regroupant les derniers missiles nucléaires disponibles, des acteurs divers, dont un milliardaire fou, un chef indépendantiste kazakh et le gouvernement indien, vexé de ne pas faire partie des superpuissances, vont préparer la catsatrophe finale. Trois personnages mineurs, Juan, astronaute européen, Agathe, espionne et Ashkat, chef kazakh, peuvent éviter le pire.  

Type: 

Paideia

Voila un roman qui pourrait être une réponse à un roman non traduit de Jack Williamson, Terraforming Earth, que Claire Garand n'a probablement pas lu. Mais le thème en est le même : une tentative pour recréer l'humanité anéantie (par un catclysme naturel chez Williamson, par les guerres et la pollution chez Claire Garand). Sauf que Williamson raconte le succès, après plusieurs échecs et renaissances des clônes des savants réfugiés sur la Lune.

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - Critiques