Chien de guerre et la douleur du monde (Le)

L’histoire se passe en 1648, quand l’Allemagne est à feu et à sang du fait de la Guerre de Sept Ans. Ulrich von Bek est un capitaine de mercenaires qui, après le massacre de Magdebourg et au moment où la peste se répand dans le pays, abandonne ses propres troupes et cherche un endroit calme et sain. Il va découvrir un curieux château au milieu d’une forêt sans vie et y rencontrer Lucifer, l’Ange déchu, qui lui propose un étrange marché : si von Bek lui apporte le Graal qui devrait soigner la douleur du monde, lui, Lucifer, obtiendra le pardon de Dieu et libérera von Bek

Type: 

Mariage (Le)

Les éditions Belfond ont eu l’excellente idée de republier le roman de Dorothy West, roman d’autant plus essentiel qu’il doit son existence aux hasard d’une rencontre et d’une amitié aussi incroyable qu’improbable, celle de l’auteure avec Jackie Kennedy Onassis. Commencé dans les années 40, il faudra à l’écrivaine plus de 50 ans pour l’achever, persuadée initialement qu’aucun éditeur n’en voudrait avant de le remiser dans un coin de sa tête et de son bureau.

Type: 

Un jour de nuit tombée T1

La paix règne sur les royaumes mais certains signent semblent montrer qu’un danger est en train de croître. Les héroïnes de Samantha Shannon vont devoir se battre pour être à la hauteur. Un récit qui se déroule 500 ans avant le "Prieuré de l’oranger".

Type: 

Zona Cero

Au début de ma lecture, je n’ai pu m’empêcher de penser à la bande dessinée imaginée par Hector German Oesterheld, El Eternauta. En fait la base de l’histoire est la même : décrire comme une attaque surnaturelle, extra-terrestre chez Oesterheld, vampirique chez Villaroel, l’effet du fascisme appuyé par le capitalisme yankee, caricaturer les différents aspects du dit fascisme au Chili, la part de l’Église qui s’ajoute à celle de l’armée. D’où cette idée que l’Église chilienne, et même toute la Papauté, cacherait dans une crypte souterraine le père de tous les vampires, Vlad Tepes...  

Type: 

Shelter

Deux personnes. Un homme, Terry, une femme, Shelley. Une rencontre en forme de dating. Lui est lassé des relations charnelles qu’il estime être la raison principale de son célibat. Elle se remet du décès brutal de son conjoint. Ils décident de tenter une expérience : aucun acte sexuel entre eux, seulement une expérience, fusionnelle, des temps d’observation, main dans la main, yeux dans les yeux. Leurs amis, leurs parents ne comprennent pas.

Type: 

Seule l'ombre

Les plus nostalgiques d’entre nous se souviennent avec émotion des épisodes de la Quatrième Dimension, des Contes de la crypte, mais aussi des magazines de BD tels que Ère comprimée. Pour moi en tout cas, ce fut la révélation et la découverte d’auteurs comme Wrightson, Ortiz, mais surtout Corben, le maître du comics. Ce fut aussi l’époque où je découvrais Lovecraft, Hodgson, Ray/Flanders. De cette période je garde le plaisir d’histoires courtes et ténébreuses, avec une chute brutale et imprévue.

Sections: 
Type: 

Sur la série Lady Astronaute

À en juger par les deux livres que j’ai lus, mais qui ne sont pas les deux premiers, l’uchronie, qui présente la conquête de la Lune, puis de Mars, réalisée dès le vingtième siècle en raison d’une urgence climatique après la chute d’un météore, est tout à fait passionnante. Mais, de cette série qui comprend, sauf omission, Vers les étoiles, Vers Mars, Sur la Lune et le recueil de nouvelles Lady Astronaute, je n’ai lu que les deux derniers.

Type: 

Pays sans lune (Le)

Un récit hors norme qui commence comme une histoire normale de royaume dirigé par un empereur dément et se termine comme une saga de demi-dieux. Excellent !

Type: 

Bukovski - Une vie

Les éditions du Diable Vauvert, après leurs précédentes publications des recueils de poèmes de Bukowski, nous proposent une révision de sa biographie par un de ceux qui l’a le plus connu et le plus fréquenté, poète aussi, cofondateur de magazine littéraire. Destinée à paraître pour le trentième anniversaire de la disparition de Hank, elle prend des allures d’autant plus nostalgiques que Cherkovski est décédé cette année, le 19 mars 2024 exactement.

Type: 

Feuillets de cuivre

Comme l'indiquent la préface d'Etienne Barillier et la postface d'Isabelle Perier, c'est un roman, ou plutôt une suite de nouvelles, de la branche « steampunk », c’est-à-dire un mélange d'uchronie fin du dix-neuvième siècle et de fantasy, où se mélangent théories scientifiques de l'époque, magie et êtres surnaturels.

Type: 

Pages